Les indépendants autres que les professions libérales et les prestataires de soins : Attention, changement de codes attestations fiscales

Par Amonis sur mardi 30 avril 2019

Très prochainement, vous recevrez votre attestation fiscale. Nous vous avertissons qu'il y a un changement significatif dans la déclaration de votre cotisation PLCI  sur cette attestation.  Par une modification de la loi, vous devriez déclarer votre cotisation PLCI pour l'année fiscale 2019 dans la case XVIII Bénéfice provenant d'entreprises commerciales ou agricoles, point 7 Cotisation sociale, pour les codes 1632-17 ou 2632-84.

Les années précédentes, vous deviez utiliser les codes 1606-43 et 2606-13 (point 8c Autres frais professionnels dans la même case) pour déclarer votre cotisation PLCI. 

Si vous n'utilisez pas ces nouveaux codes pour votre cotisation PLCI, c'est financièrement désavantageux pour vous.

Cette modification ne s'applique qu'aux travailleurs indépendants autres que les professions  libérales et les prestataires de soins.

Taxe de solidarité sur les capitaux pension constitués en PLC

Par Amonis sur mardi 4 mars 2014

Nous vous rappelons que, depuis le 1er janvier 2014, la taxe de solidarité est instaurée sur les capitaux pension constitués en PLC (Sociale et Ordinaire). Cette taxe était déjà appliquée aux capitaux constitués par les Engagements Individuels de Pension et Assurances de groupe.

Nouvelle taxation des capitaux depuis le 1er juillet 2013

Par Amonis sur vendredi 13 septembre 2013

La taxation, antérieurement de 16,5% pour tout retrait avant 65 ans, est passée à 20% à 60 ans et à 18% à 61 ans, sauf dans le cas où vous demandez ce capital le jour de votre pension légale, ce qui est encore possible actuellement mais qui ne le sera plus à partir de 2016. Il s’agit des capitaux constitués par les cotisations de l’employeur ou de la société.

Futurs pensionnés : l’impôt mobilier passe à 25%

Par Amonis sur vendredi 15 mars 2013

Une loi-programme du 27/12/2012, publiée le 31/12/2012 au Moniteur Belge, porte à 25% l’impôt mobilier appliqué aux revenus de capitaux et de biens mobiliers. Cette augmentation touchera aussi les rentes mensuelles de retraite et de survie, viagères et à terme fixe.